COVID-19 : Doomap reste disponible pour faire face à la situation !
Nous pouvons toujours expédier vos PTI partout en France et nous sommes joignable pour toutes demandes.
Ils nous font confiance

Déconfinement : les conditions de retour en entreprise

Lundi 11 Mai 2020, après des semaines de confinement, certaines entreprises vont pouvoir amorcer le déconfinement… En respectant de nombreuses conditions !

Le protocole de déconfinement pour les entreprises

Publié dimanche 3 mai 2020, le protocole détaillé de déconfinement pour les entreprises précise les règles à appliquer. Ce que peuvent et ne peuvent pas faire les entreprises dans le cadre de la reprise de leurs activités sur site. Parmi les informations à retenir, on note que le gouvernement continue d’encourager le télétravail lorsque celui-ci est possible. Si le travailleur retourne sur site, l’entreprise se doit de mettre en place un plan de déconfinement rigoureux. On retiendra notamment la nécessité du strict respect des mesures barrières et de distanciation physique. Cela se concrétise par les gestes barrières que l’on connaît tous maintenant : se laver régulièrement les mains, tousser dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique, ne pas se serrer la main ou se faire la bise ect… Mais s’ajoute à cela un protocole de distanciation physique assez stricte !

Distance entre les travailleurs

En effet, il est demandé à l’entreprise de respecter 4m2 par travailleurs dans les open-spaces (soit un mètre minimum de distance autour d’un travailleur dans toutes les directions). Cette contrainte nécessite au mieux la réorganisation des bureaux dans la pièce… Mais souvent, cela sera synonyme d’une reprise que partielle des équipes sur site.

Plan de circulation

Le flux des personnes est aussi à définir dans cette période de déconfinement en entreprise. L’objectif étant de limiter un maximum les croisements, un sens de circulation sera à définir et à faire appliquer.

Horaires décalés

Le gouvernement préconise l’application d’horaires décalées pour éviter des flux importants aux heures de début et de fin de journée, ainsi que pendant les pauses.

Test des travailleurs

Le protocole est clair à ce sujet : “les campagnes de dépistage organisées par les entreprises pour leurs salariés ne sont pas autorisées [...] à ce stade, aucune organisation par les employeurs de prélèvements en vue d’un dépistage virologique ne saurait s’inscrire dans la stratégie nationale de dépistage”

Contrôle de température

L’entreprise ne peut pas à ce jour imposer un contrôle systématique de température… Mais le travailleur est invité à surveiller son état de santé et donc potentiellement à mesurer lui-même sa température…

Utilisation des équipements professionnels individuels (EPI)

Le protocole indique que l’utilisation des EPI (Equipement de Protection Individuel) doit être réfléchi dans cette période de COVID-19. Les protections pour travailleurs isolés (PTI) font justement parties de la famille des EPI et sont donc concernées. Doomap n’a pas attendu la crise du COVID-19 pour mettre en place des mesures sanitaires pour ses PTI. En effet, en plus de désinfecter le matériel avant de l’expédier aux porteurs, Doomap permet à chaque porteur d’avoir son accessoire propre. Par exemple, pour un PTI Doomap D-5000 porté par plusieurs travailleurs différents aux poignets, les bracelets sur lesquels s'accroche le même boîtier peuvent-être quant à eux personnels. Moins d’échanges de matériel, c’est moins de risques de propagation du virus. Néanmoins, cela n’empêche pas le nettoyage rigoureux des boîtiers par les porteurs, les PTI pouvant être nettoyés à l’isopropanol à 85%.

Les nouveaux travailleurs isolés

Malgré ce que l’on pourrait croire, le déconfinement des entreprises va créer, obligatoirement, encore de nouveaux travailleurs isolés. En effet, prenant en considération les nombreuses contraintes demandées aux entreprises dans le cadre de leurs déconfinements, des travailleurs vont soit continuer le télétravail, soit se retrouver seuls dans des bureaux isolés alors que ce n’était pas le cas auparavant. Du côté du travail manuel, il en est de même. L’adaptation des ateliers et chantiers, la mise en place de la distanciation physique génère de facto de l’isolement. Isolement qui ajoute un critère de risque pour le travailleur… Nécessitant le port d’un dispositif d’alerte. Car c’est le rôle de l’entreprise, justement, de tout mettre en oeuvre pour la sécurité de ses salariés. L’aspect isolement est donc un aspect à prendre en compte dans le plan de déconfinement des entreprises… Avec les conséquences et équipements nécessaires à cette situation.

Vous êtes concernés par une situation de travail isolé ? Contactez-nous et soyez équipés et opérationnels en seulement quelques jours !

Pour en savoir plus : protocole de déconfinement des entreprises

Catégories :

Comparez nos offres PTI DATI

Boîtier GSM
GPS
D-4000
29
HT/mois
Boîtier GSM
GPS
D-5000
36
HT/mois
Téléphone déclenceur radio
D-7000
39
HT/mois
Badge
bluetooth
D-8000
45
HT/mois
Boîtier GSM GPS Atex
D-9000
65
HT/mois
Services inclus
Liaison PC de sécurité 24h/24
Maintenance totale
Dimensions & poids 92 x 44 x 18mm
80g
61 x 46 x 19mm
50g
127 x 62 x 17mm
140g
97 x 42 x 11mm
80g
94 x 45 x 18mm
99g
Type de port Ceinture Ceinture, cou, poignet Ceinture Ceinture, poche Ceinture
Fonctions
SOS
Perte de verticalité
Immobilité prolongée
Géolocalisation
Écran
Balise Sonore
Déclencheur radio
Téléphone
Dual SIM
RFID (contrôle d'accès)
Pager (réception de messages)
Environnement ATEX
Informations
Contactez-nous
Contactez-nous
Contactez-nous
Contactez-nous
Contactez-nous
Fiche PDF D-4000 Fiche PDF D-5000 Fiche PDF D-7000 Fiche PDF D-8000 Fiche PDF D-9000
Ils nous font confiance :
Une question ? On vous rappelle gratuitement !
Rappelez-moi