Les travailleurs isolés dans les bureaux

Les travailleurs isolés ne sont pas toujours dans des entrepôts ou en extérieur… Ils sont aussi dans les bureaux !

Avant tout, rappelons ce qu’est un travailleur isolé. Toute personne n’étant plus à portée de vue et de voix dans le cadre de son travail, est considéré comme travailleur isolé.

Travailleurs isolés dans les bureaux

Partant de ce postulat, il est aisé de comprendre que de très nombreux salariés sont concernés… Et notamment les travailleurs isolés dans les bureaux.
Plusieurs cas de figure sont possibles, entraînant un travailleur à être isolé dans un bureau. Le premier, simple et évident est inhérent à son poste de travail. Si un salarié travail dans un bureau ou une pièce très éloignée des autres collaborateurs, il est évident que celui-ci est isolé et nécessite donc d’être équipé d’un dispositif d’alerte.

Isolé en open space

Là où cela devient plus délicat, c’est que l’on trouve des cas de travailleurs isolés qui évoluent en open space ! En effet, par définition, l’open space est un espace ouvert où les bureaux ne sont pas séparés par des cloisons et par conséquent tout le monde se voit et s’entend… Oui mais !
Qu’en est-il du 1er collaborateur qui arrive très tôt le matin pour préparer une réunion? De celui qui reste déjeuner devant son écran pour fini un compte rendu alors que tout l’open space est parti manger en extérieur? Ou encore ce salarié qui reste tard le soir pour finir un dossier et quittera le bureau après ses collègues?

Équipez vos salariés

Ce sont des cas concret de milliers d’heures de travail isolé dans des bureaux chaque années. Du travail isolé exposé à des risques qui engagent la responsabilité de l’employeur, qui dans ces cas là devrait proposer à ses travailleurs isolés un dispositif d’alerte.
En termes de sécurité du travail, notamment dans les bureaux, il n’y a pas de petits risques, il n’y a que de grosses conséquences.

De nombreuses sociétés ont déjà fait le choix d’équiper leurs salariés administratifs, commerciaux ou évoluant dans des bureaux en générale. Des procédures de sécurités simple, offrant aux travailleurs plus de flexibilités dans leurs horaires et une sécurité garantie. De son côté l’employeur peut se prévaloir d’avoir mis en place un dispositif d’alerte pour travailleurs isolés en cas de contrôle par les autorités compétentes.