Salarié qui part le dernier

salarié qui part le dernier

Vous êtes employeur et vous vous posez des questions sur votre salarié qui part le dernier de l’entreprise ? Vous êtes ce même salarié qui ferme le bureau, l’entrepôt ou l’usine ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce poste à responsabilité. Cela fonctionne aussi avec le salarié qui ouvre le matin… Ainsi, qu’il soit du soir ou du matin, ce travailleur est surtout en situation d’isolement et donc il est à risque.

Pourquoi un salarié qui part le dernier est potentiellement en danger ?

Qui dit partir le dernier dit souvent se retrouver seul pendant une période de temps plus ou moins longue. On estime qu’un travailleur est isolé lorsqu’il est hors de portée de vue ou de voix. Ainsi, un salarié qui part le dernier peut facilement être dans cette situation pendant plusieurs minutes, voire même plus longtemps. Cette situation d’isolement n’est pas sans risque. En effet, on identifie des risques liés à la santé, comme une chute ou un malaise… Mais il y a aussi le risque d’agression, gratuite, ou à des fins de vols dans les locaux. Tant que le salarié est au sein de l’entreprise, son employeur se doit de tout mettre en œuvre pour assurer sa sécurité et sa santé.

Comment protéger le salarié qui part le dernier ?

Maintenant que l’on est conscient que le salarié qui part le dernier est potentiellement en danger… Il est maintenant l’heure de se demander comment le protéger. Fort de ses obligations de sécurité, l’employeur a une solution assez simple et très peu coûteuse pour protéger son travailleur isolé. Le dispositif pour travailleur isolé répond à ce type de situation. Même lorsque l’isolement est ponctuel, le fait de mettre à disposition du salarié une protection pour travailleur isolé va le rassurer… Et vous protège en cas d’accident !

Qu’est-ce qu’un dispositif pour travailleur isolé ?

Un dispositif d’alerte pour travailleur isolé (DATI) ou la protection pour travailleur isolé (PTI) est un équipement de protection pour un travailleur en situation d’isolement. Il vise à lui permettre de déclencher manuellement une alerte… Mais permet aussi le déclenchement automatique d’alertes en cas de chute ou d’immobilité prolongée par exemple. En cas d’alerte, un opérateur du centre de téléalerte est mis en relation avec le porteur du dispositif. Suivant la situation, les secours et l’employeur pourront être alertés. Ainsi, c’est une protection idéale pour le salarié qui part le dernier !

Pourquoi choisir DOOMAP pour son PTI ?

DOOMAP révolutionne le marché du PTI depuis plusieurs années maintenant. En proposant une solution locative, sans engagement et tout compris, DOOMAP démocratise la protection pour travailleur isolé… Et sécurise le salarié qui part le dernier. Ainsi, pour quelques dizaines d’euros par mois sans engagement, l’employeur bénéficie de tout le package prêt à l’emploi en quelques heures. L’offre comprend évidemment le boîtier PTI. Mais aussi la carte SIM multi-opérateur et son abonnement. Ou encore la liaison au centre de téléalerte disponible 24H/24 et 7J/7. Aucune démarche supplémentaire n’est nécessaire, DOOMAP s’occupe de tout !

Besoin d'informations

Votre demande a bien été envoyée.