Suite à une information, vous venez d’apprendre que vous avez dans votre équipe un travailleur isolé pour la médecine du travail ? Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Quelles sont les conséquences ? Voici quelques réponses. 

Qu’est ce que le travailleur isolé pour la médecine du travail ?

La définition du travailleur isolé ne concerne pas uniquement la médecine du travail… On considère aujourd’hui un travailleur en situation d’isolement, lorsqu’il évolue hors de portée de vue ou de voix, de quelqu’un qui pourrait lui porter secours. Ainsi, forte de cette définition, la médecine du travail, soit en interrogeant des travailleurs… Soit en constatant par elle-même les faits, peut caractériser une situation d’isolement au travail.

Précision importante cependant, aucun délais aujourd’hui n’est donné quant au temps d’isolement minimum pour confirmer une situation d’isolement. Ainsi, à partir du moment où un travailleur se retrouve isolé, même quelques minutes, celui-ci est, potentiellement, en danger.

Quelles obligations pour la société du travailleur ?

Le travailleur isolé pour la médecine du travail, doit être protégé. A l’image de tous les travailleurs d’ailleurs. Mais encore plus lorsqu’un travailleur est en situation d’isolement. En effet, l’article L. 4121-1 du code du travail le stipule. “L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.” Dès lors que la médecine du travail identifie, à juste titre, des risques pour le travailleur isolé… L’entreprise doit alors prendre les mesures adéquat pour assurer sa sécurité. Mais alors, que doit faire l’entreprise exactement ? La premiere étape serait de parler de travail isolé au sein de l’entreprise…

Le dispositif d’alerte pour travailleur isolé

C’est la réponse à l’obligation de sécurité des entreprises envers leurs travailleurs isolés. Le dispositif d’alerte pour travailleur isolés, aussi appelé DATI ou PTI (pour protection du travailleur isolé), a un intérêt multiple. D’une part, il sécurise, réellement et efficacement, un travailleur isolé. D’autre part il permet à l’entreprise d’être en cohérence avec l’article L. 4121-1 du code du travail. Le fait d’équiper ses collaborateurs de dispositifs d’alertes, permet, en cas d’accident, d’éviter la faute inexcusable de l’employeur. 

Comment ça marche ?

DOOMAP a largement simplifié et démocratisé l’usage de la protection pour travailleur isolé. En proposant un dispositif d’alerte en location, sans engagement et tout compris, DOOMAP a révolutionné le marché du PTI depuis 2017. 

La location du matériel permet d’éviter à l’entreprise un investissement lourd et conséquent. La formule sans engagement appuie d’autant plus cette logique, de flexibilité et de liberté pour l’entreprise. Enfin, le package tout compris, à savoir le boîtier d’alerte, la carte SIM multi-opérateurs et la liaison au PC sécurité permet de gagner du temps ! Gagner du temps pour l’entreprise qui s’équipe car tout est déjà prêt… Et tout est fonctionnel en 48H ! Une réactivité importante, surtout si vous équipez le travailleur isolé pour la médecine du travail. Grâce à cette efficacité, vous faites preuve de bonne fois et de bonne volontée pour vous conformez à vos obligations. 

Du côté des fonctionnalités, le dispositif peut déclencher plusieurs types d’alertes. Soit au travers d’un appel depuis le bouton SOS. Mais aussi des alertes automatiques, en cas de chute (perte de verticalité) ou d’immobilité prolongée par exemple. En cas d’alerte, le porteur sera mis en relation avec le PC sécurité, disponible 24H/24 7J/7. Une levée de doute est alors faite et le cas échéant, les secours peuvent être envoyés.

N’attendez plus pour équipez vos travailleurs isolés d’un PTI DOOMAP, contactez-nous !