situation à risque pour des travailleurs

Beaucoup de professions et de tâches implique à un moment donné une intervention risquée pour l’intégrité des salariés. Ceux-ci sont souvent obligé de travailler dans des environnements spécifiquement dangereux ou atypique, ce qui suppose des situations à risques à prendre en compte : altitude, espaces clos, attaques… La sûreté du personnel et des travailleurs isolés est sans cesse remise en cause. Ces situations à risques poussent désormais les entreprises concernées à s’équiper de dispositif adapté comme les PTI DATI.

 

Travail en hauteur

Le travail en hauteur nécessite bien évidemment que l’on prenne des précaution en cas de chutes. Aussi, les conducteurs de travaux et autres artisans du bâtiment peuvent être directement concernés par l’accès à un équipement PTI DATI pour maximiser leur sécurité.

Le risque de chute est le premier à prendre en considération puisque le plus évident et dangereux. Il s’agit généralement des travaux temporaires, de réparations ponctuelles ou d’opérations de maintenance, qui réclament un savoir-faire particulier mais aussi des conditions de travail bien encadrées. Car il s’agit d’être la plupart du temps rapide et efficace, ce qui peut mettre le travailleur en situation de stress intense.

Sans parler de grandes hauteurs, une grande partie des accidents de travail sont dûs à des chutes depuis un escabeau ou une échelle. Il est donc important d’anticiper tous types d’éventualités en disposant dès que possible de solutions de protections et de dispositifs d’alerte pour travailleurs isolés.

Travailler à haute et basse températures

Exposer des salariés à des températures trop basses ou trop élevé peut représenter de vraies situations à haut risque. Ces conditions éprouvent l’organisme et entraînent parfois des symptômes pouvant empêcher le travailleur d’exercer convenablement son activité, voire mettre sa vie en danger. Fonderies, verreries, entrepôts frigorifiques, travaux extérieur en hiver comme sous la canicule… autant de contextes qui nécessite une attention particulière et un système de protection adapté en cas d’incident : malaises, hypothermie, déshydratation, crampes ou évanouissements sont à prévoir, surtout lorsque le travailleur manipule des machines dangereuses ou des matériaux inflammables.

Une bonne organisation de la journée de travail est bien entendu primordiale : multiplication des pauses, alternance des tâches, mise à disposition de zones tempérées… Mais pour anticiper les accidents dûs à la fatigue ou à la perte de concentration, rien ne vaut la mise en place d’un dispositif d’alerte afin de rendre compte au plus tôt du danger encourue par un travailleur isolé.

Un signal d’alarme depuis un équipement PTI DATI est tout à fait indiqué pour alerter le personnel responsable ou directement les secours et ainsi économiser de précieuses minutes.

Situations imprévues

Le danger n’est pas forcément associé aux environnements de travail difficiles. Les situations imprévues peuvent induire des comportements inadaptés de la part des employés, qui doivent improviser et prendre des risques supplémentaires. Vient s’ajouter généralement l’isolement spécifique à certains métiers, et le manque de matériel adéquat, venant renforcer l’état d’insécurité du travailleur concerné.

Le personnel d’hôpitaux psychiatriques est par exemple particulièrement exposé à des menaces quotidiennes. En cas de confrontations avec des patients dangereux, les employés concernés ont besoin d’avoir à disposition des moyens efficaces d’alerte afin de mieux pouvoir désamorcer les situations critiques ou prévenir les secours. L’emploi de PTI DATI est encore une tout à fait adapté et recommandé pour prévenir les accidents les plus graves.