Faire face à l’augmentation des risques d’agressions en entreprise

agression

Les entreprises sont confrontées aujourd’hui à une nette évolution des risques d’agression sur le lieu de travail. Le sujet est préoccupant, notamment dans la situation de travailleurs isolés.

Ces risques peuvent aller de simples comportements types incivilités, à des actes de violence physique. Ils ont parfois des conséquences graves sur les individus.

Les dispositifs de protection du travailleur isolé (PTI) représentent une solution prometteuse pour prévenir et gérer ces cas d’urgence en amont. Ces systèmes donnent l’alerte rapidement à un opérateur téléphonique, un membre de la hiérarchie ou un collègue. Ils assurent une intervention immédiate et totalement adaptée aux circonstances de chaque incident. 

Les travailleurs exerçant leurs fonctions, seuls, font face à des risques spécifiques, notamment celui d’être confrontés à des agressions résultant d’intrusions externes ou de rencontres malveillantes.

L’absence de collègues à proximité pour venir en aide ou dissuader le potentiel agresseur augmente leur vulnérabilité. Les facteurs contribuant au renforcement de ce risque incluent bien souvent l’insuffisance des mesures de sécurité et le manque de moyens matériels pour alerter les secours.

Une agression peut entraîner des blessures corporelles mais également un traumatisme psychologique profond. Un sentiment d’insécurité peut s’installer ensuite au quotidien. On constate bien souvent par la suite une augmentation de l’absentéisme.

La responsabilité de l’employeur en matière de sécurité en entreprise est primordiale. La loi détermine qu’il a l’obligation de garantir la sécurité et de protéger la santé physique et mentale de ses employés. La mise en place de solutions de sécurité est donc incontournable. Le responsable de l’établissement évalue tout d’abord les risques liés à chaque poste de travail de son entreprise. Une fois les risques répertoriés, il peut, en concertation avec ses travailleurs définir les dispositifs les plus adaptés à chacun. 

Sans mesures de prévention, la responsabilité du chef d’entreprise peut être engagée en cas d’accident du travailleur isolé. Un environnement de travail sécurisant contribue au bien-être de l’employé et à sa productivité. Il faut noter que la notion de travailleur isolé s’étend même aux personnes travaillant seules dans un bureau. 

Un investissement en PTI devient donc primordial pour renforcer la sécurité du salarié isolé. Plusieurs fonctionnalités sont proposées : géolocalisation, détection d’immobilité ou de perte de verticalité, bouton d’alarme SOS, mise en relation avec l’opérateur du centre d’alerte et possibilité de dialogue.

Pratiques, ces options jouent un rôle prépondérant dans la protection des travailleurs en montagne, en forêt, en milieu agricole, etc.

Les risques professionnels ont été classifiés en plusieurs catégories

  • Risques physiques : Nuisances sonores, thermiques, vibrations
  • Risques psychosociaux : Stress, harcèlement
  • Risques liés à l’organisation du travail : Rythmes et charge de travail
  • Risques biologiques : Contact avec des bactéries ou virus
  • Risques ergonomiques : Problèmes liés aux gestes répétitifs, à une mauvaise posture
  • Risques chimiques : Exposition à des substances toxiques

Il a été constaté que les accidents de travail en entreprise, même s’ils varient selon le secteur d’activité, sont bien souvent les mêmes : chutes sur un sol mouillé, chocs avec un obstacle, maladresses techniques, manœuvres dangereuses, inhalations de vapeurs explosives, etc. 

Les mouvements répétitifs et les postures inadaptées au poste de travail, représentent également une grande part des maladies professionnelles ou accidents de travail. 

L’intégration des PTI-DATI au sein de chaque entreprise doit être faite de manière stratégique et personnalisée. Ils se présentent sous la forme de boîtiers ou montres portés au bras, à la ceinture, à la cheville, etc. Les usagers l’intègrent facilement dans leur quotidien de travail. Légers, confortables, peu encombrants, ils émettent des alertes en cas de détresse ou d’immobilité.

Leur mode de fonctionnement se résume à : 

  • Activation de l’alarme
  • Appel au centre d’alerte
  • Localisation du salarié
  • Arrivée des secours

Une formation auprès des travailleurs est nécessaire pour assurer une réaction calme et posée de chacun lors d’un incident majeur ou mineur. Comprendre le déroulement des opérations aide au bon déroulement des opérations de secours. Les bénéfices du port d’un PTI sont : 

  • Une protection cruciale dans les situations de détresse
  • Une localisation précise du travailleur 
  • Un renforcement du sentiment de sécurité

Les entreprises soucieuses de la sécurité de leurs employés donnent une image de marque positive en investissant dans des PTI. 

Doomap a choisi de proposer des formules de location mensuelle sans engagement afin de faciliter la gestion des besoins en PTI, et également d’alléger le budget alloué à la sécurité en entreprise. En fonction des besoins des travailleurs, plusieurs modèles sont proposés. Pour certaines entreprises, des appareils sur-mesure peuvent même être conçus afin de répondre précisément aux dangers liés à l’activité professionnelle.

Un expert Doomap est disponible pour conseiller et guider les chefs d’entreprise dans leur choix de PTI-DATI.

Besoin d'informations

Votre demande a bien été envoyée.