Quels bénéfices économiques tirés d’une formation en risques professionnels ?

formation en entreprise

Une formation en prévention des risques professionnels va jouer un rôle essentiel dans la réduction des accidents du travail. On peut donc considérer cette formation comme une valeur ajoutée significative pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Tous les secteurs professionnels devraient intégrer ces enseignements au sein de leur entreprise.

En participant activement à une formation en risques professionnels les différents acteurs de l’entreprise, (chefs d’entreprise et employés) vont acquérir des connaissances et des conseils qui vont leur permettre de gérer les situations à risque dans de meilleures conditions. 

Nul ne peut ignorer que les accidents du travail et les maladies professionnelles coûtent cher à l’entreprise. Les bénéfices d’une bonne prévention ne sont plus à prouver.

Les arrêts maladie ont des répercussions négatives sur la bonne marche d’une entreprise. L’absentéisme perturbe l’organisation de travail et provoque parfois des retards dans les projets et des ralentissements de la productivité de l’entreprise. 

Un réajustement de l’organisation des tâches peut même être nécessaire, impactant ainsi tous les membres du personnel.

Recruter pour un remplacement de court terme peut vite devenir un véritable casse-tête pour les responsables. La période de formation de ce nouvel arrivant est une étape qui peut vite s’avérer contraignante pour les équipes en place qui, du coup, perdent du temps dans leur propre organisation.

Les organismes comme l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) agissent comme de véritables conseillers auprès des employeurs ayant la volonté de réduire les risques professionnels au sein de leur entreprise.

Ces formations ont certes un coût mais le retour sur investissement est très vite perceptible. Mieux informé et mieux formé, le travailleur respecte les règles de sécurité plus consciencieusement et réduit sensiblement la probabilité de drames au travail.

Les formations actives contribuent à créer un environnement de travail plus sécurisé et plus sain. L’intervention de personnes externes sachant capter l’intérêt du travailleur ne peut que jouer favorablement face aux dangers de certains postes de travail. En améliorant les conditions de travail de l’employé, c’est le bien-être général qui évolue positivement générant ainsi une meilleure performance de la part des salariés.

Les effets liés à de mauvaises pratiques : 

  • maladies bénignes ou graves
  • blessures 
  • effets psychosociaux
  • matériels endommagés

Les conséquences liées à un incident au travail : 

  • baisse de rendement
  • arrêts de travail
  • sanctions pour fautes

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont des dispositifs imposés aux salariés pour renforcer leur sécurité sur leur lieu de travail. En portant des EPI, le travailleur se couvre des risques physiques, chimiques ou biologiques de son métier. 

Les types d’EPI sont : 

  • Les casques de sécurité
  • Les lunettes de sécurité et les visières
  • Les protections auditives
  • Les gants de protection
  • Les chaussures de sécurité
  • Les vêtements de travail spécialisés
  • Les masques filtrants

En résumé, les EPI sont une composante vitale de la sécurité au travail, protégeant les employés contre de nombreux risques professionnels et contribuant à la création d’un environnement de travail plus sûr.

Un travailleur bien formé va vite comprendre l’intérêt du port de ces EPI. 

Les dispositifs d’alarme pour travailleurs isolés (DATI) sont des systèmes ayant des fonctions d’alerte et de détection en cas d’urgence. Attribués aux travailleurs isolés, ils présentent l’avantage de réduire le temps d’attente avant l’arrivée des secours.

Certains modèles nécessitent une action manuelle de la part du travailleur, d’autres déclenchent l’alarme dès l’absence de mouvement ou de chute. Ils bénéficient de capteurs GPS garantissant la localisation précise. Une communication directe avec l’opérateur du centre d’alerte permet de mieux définir les besoins du blessé.

Une formation adaptée va garantir une bonne utilisation des dispositifs au quotidien et en cas d’accident. Mieux préparé, le travailleur maîtrisera mieux la situation et sera moins enclin à la panique. Les modalités du déroulement qui suit l’activation de l’alarme ne lui seront pas inconnues. Des exercices de simulation en cours d’année sont recommandés afin de contrôler pleinement les bons gestes et assurer une réaction calme et posée.

Rappelons que la notion de travailleur isolé est extrêmement large et qu’elle concerne tous les travailleurs amenés à rester seuls occasionnellement ou ponctuellement à leur poste de travail.

Une évaluation des risques professionnels doit être faite dans chaque domaine d’activité : les agents de sécurité, les infirmières à domicile, les employés de bureau, …

Les enjeux d’une démarche de prévention sont nettement positifs. Peu importent les coûts, des bénéfices sont à la clé. 

La réglementation concernant la santé et la sécurité au travail demande aux chefs d’entreprise de prendre les mesures nécessaires pour apporter des solutions qui vont renforcer la sécurité de leurs employés. 

Une fois en place, les bonnes pratiques de règles de sécurité, les EPI et les DATI vont créer un confort sécurisant au travailleur. Notez que le salarié ne peut refuser de porter les DATI ou les EPI mis à sa disposition.

Besoin d'informations

Votre demande a bien été envoyée.