Le dispositif “homme mort” : une obligation pour les travailleurs isolés

ouvrier allongé au sol

Les travailleurs isolés exécutent leurs tâches hors de vue et d’ouïe de collègues, responsables ou même de toute présence humaine. Ils s’exposent ainsi à un risque accru en cas d’accident, de malaise ou de violences.

Équipée d’un dispositif d’alarme homme mort, la protection du travailleur isolé est renforcée.

La réglementation n’impose pas à l’employeur l’investissement en PTI-DATI. Par contre, elle exige du chef d’entreprise une évaluation précise des risques professionnels

Identifier les situations à risques va permettre d’apporter des solutions de renforcement de la protection et de gérer au mieux la situation de danger du travailleur isolé.

Sous-estimer les risques peut se révéler très dangereux. La responsabilité du chef d’établissement serait alors engagée. Il n’a donc aucun intérêt à ne pas prendre au sérieux ces obligations légales.

L’investissement en équipement de protection du travailleur isolé a donc un grand intérêt.

Les équipements DATI bénéficient de technologies modernes, efficaces et fiables. Ces alarmes intègrent, suivant les modèles : 

  • détection de chute avec perte de verticalité
  • signalement d’immobilité anormale
  • bouton d’appel SOS
  • géolocalisation grâce à des capteurs GPS
  • balises indoor 
  • carte SIM multi-opérateurs
  • raccordement au centre de télé alerte (agents multilingues)
  • dialogue en mode “mains libres”
  • normes IP65 / IP67 / IP68
  • certification MIL-STD-810G

Peu encombrants, les différents modèles se présentent sous forme de boîtiers, d’application mobile sur smartphone, de montres.

Pour répondre aux préférences de chacun, plusieurs options pour le port sont possibles : porté en clip poche, à la ceinture, en tour de cou, en haut du bras. 

Ce sont tous les secteurs d’activité qui sont concernés par les dispositifs homme mort : les métiers de l’industrie, le secteur médical, les agents de sécurité, les agents de maintenance, les employés de bureau travaillant tard, etc.

Le déclenchement automatique d’une alarme pour travailleur PTI réduit considérablement le temps d’intervention de secours et les conséquences d’un problème cardiaque ou de blessures graves.

Investir et équiper les travailleurs isolés de systèmes DATI est une sage décision de la part des employeurs. Mais la prévention passe par l’information et la formation des salariés

Chaque travailleur isolé doit : 

  • comprendre les enjeux de la sécurité au travail
  • porter son équipement au quotidien
  • savoir le mettre en route et en prendre soin
  • veiller au rechargement de la batterie
  • comprendre les fonctionnalités des appareils
  • connaître les étapes d’une procédure de déclenchement d’un dispositif d’alarme

Pour que tous réagissent avec calme lors d’un incident quel qu’il soit, la formation et des exercices de simulation sont nécessaires.

Le coût d’installation de DATI au sein de l’entreprise peut être un frein. Pour remédier à cela, Doomap, référence de la protection du travailleur isolé sur le territoire français, propose une solution de location mensuelle. Sans engagement, c’est une formule souple et intéressante pour les PME. 

En l’absence de solutions DATI, le chef d’entreprise peut être tenu pour responsable de manquement à la sécurité de ses travailleurs.

En cas d’urgence, le dispositif homme mort va augmenter les chances de survie du travailleur isolé.

Investir dans les DATI c’est adopter les normes du cadre réglementaire d’un travailleur isolé et assurer à ses employés un environnement sain et sûr.

Besoin d'informations

Votre demande a bien été envoyée.